L'infatiguable Tarin des aulnes

6 janvier 2022
L'infatiguable Tarin des aulnes

Tarins de aulnes (Spinus spinus)

Photographie J.C. Salvadores

Même s'il est sans cesse en mouvement le Tarin des aulnes s'observe facilement car il est peu farouche.

Il est parmi l'un de nos plus petits fringillidés puisqu'il ne mesure que 12,5 cm pour les plus grands. L'adulte comme le juvénile sont assez trapus. Ils possèdent des ailes à bandes noires ainsi qu'une barre alaire jaune vif. Son croupion est jaune vif. Son bec pointu et fin est utilisé pour sonder les cônes de sapins mais aussi les strobiles de l'Aulne glutineux.

Originaire des régions tempérées d'Europe (Scandinavie, Russie, Allemagne du Nord), de nombreux individus hivernent en France quand d'autres vont jusqu'en Espagne, sans aucune règle pour la destination ni la route empruntée sinon celle de l'abondance de nourriture.
Dans l'Oise il n'est que migrateur de passage ou hivernant. Il est facilement observable en particulier dans les vallées et près des points d'eau, en bandes atteignant souvent une dizaine d'individus de septembre au milieu du mois d'avril.

La tarin est essentiellement granivore. En hiver, on connaît sa forte dépendance des aulnes et de leurs nombreuses graines.

Sa reproduction ne s'effectue pas dans l'Oise même si quelques rares cas ont été observés. Il ne niche que localement en France (Massif central, Jura, Vosges et Alpes) dans les forêts de conifères.

Chant du Tarin des Aulnes

La marque « Valeurs Parc naturel régional », un engagement responsable.

Karuna Nature est en cours de labellisation



Pour plus d'informations
06 14 93 88 04


© 2020 karuna nature. Tout droits réservés | Plan du site